• Cécile HENNEQUIN-PAVAGEAU

L'​Assemblage B : Génèse d'une mue !

Aujourd'hui, nous allons vous parler de l'Assemblage B. Nous l'avons surnommée l'Originelle parce que c'est la première gamme qui a vu le jour. En voyant le jour, elle a aussi donné naissance à la Tonnellerie Francis M. Nous ne lancerons point de débat sur l'éternelle question de la primauté dans l'ordre d'arrivée et nous dirons pour simplifier que c'est bien un tonnelier qui donna naissance à l'Assemblage B. Pour lui témoigner sa reconnaissance, l'Assemblage B donna naissance à sa Tonnellerie !


Et le B gagna le match !


Pourquoi l'Assemblage B me direz-vous ? Sans doute eut-il fallu l'associer à la lettre grecque Ω pour le placer à l'origine de toute chose. En fait, c'est le destin qui le désigna comme tel.

B était la lettre que portait l'Assemblage qui remporta la victoire lors des différents tests de dégustation auxquels on soumit tous les prétendants au titre de 1ère gamme Francis M.


Originelle et fondamentale...


Cette barrique est très particulière parce qu'elle pose les fondamentaux et elle achève la mue d'un sommelier en tonnelier accompli. Les deux autres gammes lui doivent beaucoup car elles sont le prolongement de ce travail initial.

L'assemblage B avait un cahier des charges précis avec des objectifs clairs : Faire de la barrique une alliée du vin et que sa qualité soit reproductible d'année en année. Pour atteindre ces objectifs, il a fallu effectuer de nombreuses recherches, de nombreux tests : dans le choix des essences (majoritairement Centre France), les différentes chauffes (Rouge, Rouge Léger, Blanc) qui sont adaptées au cas par cas pour respecter l'identité du terroir et le travail du vigneron.

Le résultat de cette combinaison de bois et de chauffe est un assemblage qui patine et arrondit les tanins, amenant de la sucrosité et de la gourmandise. Il joue sur le gras, le moelleux et la structure de bouche. Sa polyvalence est sa marque de fabrique.



La validation par le nez !


Point de standardisation, chaque chauffe est unique. Sur l'Assemblage B, elle dépend avant tout du nez qui valide les paliers aromatiques. C'est la combinaison du socle fondamental issu du mariage entre sommellerie et tonnellerie (marque de fabrique Francis M) et de cette approche sensorielle qui rappelle la culture gastronomique, qui apporte toute sa polyvalence à l'Assemblage B, toute sa différence également.


Pour en savoir plus,


57 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout